Une chasse organisée

Le département de la Meurthe-et-Moselle compte près de 6800 chasseurs.

Depuis les années 70, la chasse banale a disparu pour faire place à un peu plus de 500 Associations Communales de Chasse Agréées par le Préfet (ACCA), où citadins et ruraux doivent se retrouver pour gérer les espèces et leur milieu.

Chaque ACCA doit disposer d'une réserve de chasse correspondant au moins à 10% de sa superficie. Ces réserves représentent en Meurthe-et-Moselle près de 40 500 ha soit 12% du domaine chassable.

Une chasse gestion

Le morcellement du département par des barrières naturelles et artificielles : Moselle, Meurthe, canaux, autoroutes... imposent aux chasseurs de se regrouper pour gérer ensemble grand et petit gibier.

Près de 40 Groupements d'Intérêt Cynégétique (GIC) ont été mis en place. Un gros effort pour le petit gibier est actuellement consenti par les chasseurs Meurthe-et-Mosellans.

Une régulation intensive des prédateurs est engagée par plus de 1000 piégeurs agréés, sans laquelle le petit gibier ne peut pas survivre.

Un aménagement des territoires est effectué par les chasseurs ainsi que des actions préventives des dégâts de gibier, des cultures à gibier et des jachères faune sauvage.

Des territoires variés

Bois et plaine se partagent l'espace :
- surface du département : 527 727 ha
- surface de plaine : 280 000 ha
- surface boisée : 165 890 ha

En général, les massifs boisés sont de tailles modestes et peuplés de feuillus divers. Seule la partie sud-est prévosgienne est fortement enrésinée. En plaine, la polyculture-élevage domine. Les valléées de la Meurthe et de la Moselle diversifient davantage les paysages.

L'espace naturel est cependant morcelé. Les canaux de l'est et de la Marne au Rhin, les autoroutes et voies rapides, les voies ferrées découpent le département en de vastes espaces entre lesquels les voies de passage sont bien limitées pour de nombreuses espèces animales.

Un gibier de qualité

La Meurthe-et-Moselle a longtemps détenu le record de France des sangliers et présente des cerfs et des brocards parmi les dix meilleurs de l'hexagone.
Près de 8500 sangliers, 9500 chevreuils et 350 cervidés représentent le tableau annuel moyen de notre département.

La plupart des espèces de gibier d'eau fréquentent notre département lors des migrations grâce à la Meurthe et à la Moselle.

Le petit gibier reste faible dans notre département, mais nous consacrons des efforts depuis plusieurs années qui commencent à porter leurs fruits.